La reine de Saba et le roi Salomon

Publié le par Nutz From Parano

Après avoir eu le passionant article sur le Kebra nagast from Prophet' j'me suis dit qu'il serait intéressant d'voir un texte qu'il contenait.... Et qui nous rammène à l'orgine du "moveman" Rasta...En effet, Hailié Selassié serait un descendant du roi Salomon.... On a d'ailleurs trouvé de fortes allusions concernant la Reine de Saba (d'Ethiopie) et le roi Salomon dans l'Ancien testament mais rien ne laissait prétendre une relation avec un héritier..... Acte volontaire de l'église romaine pour ne pas compter une descendance de couleur dans la lignée du roi Salomon? Je n'sais pas... toujours est-il que dans le Kebra Nagast... voici c'qui s'y dit:

La légende veut qu'elle (La reine) se soit rendue à la cour du roi Salomon après que celui-ci l'eut, d'après certaines sources, invitée à se convertir au judaïsme. Elle apporta à Jérusalem de nombreux présents, mais voulait surtout éprouver la sagesse de Salomon par des énigmes. Il trouva les réponses à toutes ses questions, et l'impressionna fortement.

Par exemple, certains récits raconte qu'il parvint à reconnaître une unique fleur naturelle parmi un bouquet de fleurs artificielles remarquablement réalistes, en utilisant une abeille... Salomon la testa également, en la faisant entrer par une porte de son palais faite de verre et de marbre bleu. Le sol imitait si bien l'eau à cet endroit que Makéda fut trompée, et pour passer l'eau factice elle remonta sa robe, dévoilant ses jambes... Le roi Salomon aurait ainsi voulu vérifier si elle n'avait pas, comme certains le prétendaient, des jambes de bouc ou d'âne.

On raconte qu'elle était si belle que Salomon lui proposa de devenir sa femme, mais elle refusa, car il en avait déjà de nombreuses, et elle ne voulait être la femme que d'un seul homme. Il lui promit alors de ne rien lui demander, si elle acceptait de ne rien prendre dans son palais. Dans le cas contraire, il aurait le droit de lui demander quelque chose, qu'elle ne pourrait refuser. Elle accepta. Mais un soir, après avoir assisté à un banquet où la nourriture avait été particulièrement épicée, elle se trouva incapable de dormir tellement elle avait soif. Il n'y avait rien à boire dans ses appartements, aussi se mit elle à marcher dans le palais... Or dans le palais courait un ruisseau qui avait été détourné exprès. Il lui permit de se désaltérer, mais quand Makéda eut finit de boire, elle découvrit Salomon qui l'observait. Celui ci lui rappela sa promesse, et lui demanda de partager sa couche...

Elle accepta finalement de se convertir et resta aux côtés du roi pendant six mois, avant de se résoudre à rentrer dans son royaume. Elle y mit au monde un fils, né de son union avec Salomon : Ménélik (ou Ibn el Hakim), qui se rendit plus tard à Jérusalem pour se fait reconnaître de son père, après quoi la dynastie éthiopienne qu'il avait fondé pris le nom de salomonide.

Publié dans Culture Rasta

Commenter cet article