Découverte de la Jamaique

Publié le par Prophet to Parano

La Jamaïque fut découverte aux alentours de l'an 1000 par les indiens Arawak, ils l'appelèrent Xaymaca. Le 4 mai 1494 Christophe Colomb débarqua sur l'île. Les Espagnols fondent plusieurs villes Sevilla Nueva en 1509, Santiago de la Vega en 1538, et après s'être rendu compte qu'il y a peu d´or en Jamaïque ils débutent le génocide indien tout en important massivement des esclaves africains pour travailler le tabac et la canne à sucre.

Les Anglais "prennent possession" de la Jamaïque en 1655. Leur capitale est d'abord Port Royal (détruite par un tremblement de terre en 1692) puis Kingston. Les esclaves noirs continuent à arriver dans l´île, principalement des ethnies Fante, Ashanti, Coromantee, Ibo et Yoruba. Certains s´enfuient (les Marrons) et finissent, après des années de lutte contre le pouvoir britannique, par obtenir l´autonomie d´ une partie de l´île (leurs descendants l'habitent toujours). L´abolition de l´esclavage a lieu en 1834.

Des paysans chinois et Indiens commencent à arriver en Jamaïque, les commerçants du Moyen Orient les suivent à la fin du siècle. Ce brassage entre Africains, Européens, Chinois et Indiens qui donne aux Jamaïcains leurs diversités physique et culturelle. Les influences africaines et britanniques ont sans doute été les plus dominantes. Les premiers émigrés jamaïcains débarquent en Angleterre dans les années 50, poussés par la misère dans l´île. La Jamaïque obtient son indépendance le 6 août 1962 dans le cadre du Commonwealth.

Les élections qui suivirent furent remporté par le JLP, dirigé par Alexander Bustamante. Il est remplacé en 1967 par Hugh Shearer. En 1972 le PNP emmené par Michael Manley remporte les élections en prônant le socialisme démocratique favorable au régime castriste. Devant l'agravation de la situation économique il perd les élections de 1980 au profit d'Edward Seaga (favorable aux USA). En 1989 Michael Manley gagne à nouveau les élections et Percival Patterson lui succède en 1992.

Maintenant en Jamaïque, se sont les ghettos qui créent l'histoire de ce pays. Avec une moyenne de 800 meurtres déclarés par ans. L'île est loin d'être le Club Med! Les armes sont les paroles de ce pays. Sans compter les drogues dures qui sont sur le marché noir.

Publié dans Culture Rasta

Commenter cet article

sacristin 26/12/2008 15:26

dans ma ptit il ossi la drog la violance é la hainne son lé metr mo du peul mé tou lé jour je pri pour un paradi damour é de paix