Un rasta à l'ONU

Publié le par Prophet To Parano

« I pour Integrity ; Q pour Quality ; U pour Unity ; L pour Love ; A pour Africa ; H pour Home. »


Iqulah démare sa carrière musicale en 1985 avec le Giddeon Force Band. Peu de temps aprés, il sort son prmier album, intitulé "Rasta Philosophy" en 1987. Mais ce trés bon chanteur ne fait pas que dans la chanson.

En effet, il est le représentant officiel du mouvement rasta auprès de l'Organisation des Nations Unies, en gros un ambassadeur rasta à l'ONU. Grâce à lui, l'ONU a enfin reconnue la communauté rastafarienne. Mais ceci à créé une vrai polimique car la culture rasta s'est développée en refusant tout engagement politique critiquant les institutionnalisation. En gros les plus radicaux de ce mouvement étaient, tout simplement, contres cette Babylonisation. Mais d'aprés Iqulah, "Rastafari doit un jour diriger la Nation"

Iqulah a rencontré la foi rastafarienne le 21 avril 1966, lors de la visite officielle de l'Empereur Haïle Selassie I, en Jamaïque. A la suite Iqulah, a décidé de suivre son travail sous un nouveau jour, sans se compremettre avec les racines Babylonienne, le mouvement rasta doit combattre le système de l'intérieur. Depuis ce chanteur ambassadeur s'est investi d'une mission et propage la foi rastafariennelors de ses concerts.


Discographiques
- Rasta 4 Eva (autoprod).
- Rasta Live 1 & 2 (autoprod).
- The Mission (autoprod).
- Rasta Philosophy (autoprod).

P.S. : Je vous conseille vivement d'acquerir l'album "The Mission"



Source : Ragga n°57

Publié dans Culture Reggae

Commenter cet article